Travailler dans l’électricité est uniquement réservé aux plus aguerris et aux plus minutieux. Les risques sont un peu plus importants dans ce métier que dans les autres. Les artisans jouent avec leur santé et leur vie. Une simple décharge peut en effet être fatale. Par conséquent, que vous pensiez travailler en tant qu’indépendant ou intégrer une entreprise, voici quelques bons à savoir pour devenir un électricien.

Passer le diplôme

Tout commence bien évidemment par le CAP. Comme n’importe quel artisan, il est de mise pour vous d’en apprendre davantage sur les normes en vigueur, les techniques à utiliser et les précautions à prendre pendant l’exercice de vos fonctions. Pour ce faire, quelques établissements vous proposent des formations. Ce peut être à distance ou non, en fonction de vos disponibilités. Dans les deux cas, en moyenne, le cursus dure dans les 2 ans.

Respecter les conditions légales

Un artisan doit aussi respecter quelques conditions légales pour se targuer être en activité.
– En premier lieu, il doit avoir suivi un stage professionnalisant après l’obtention de son CAP. Ce dernier devra durer au minimum 1 an.
– En second lieu, il devra avoir une assurance professionnelle afin de protéger ses futurs clients des malfaçons et des vices, mais aussi le couvrir en cas d’accident
– En troisième lieu, il devra assurer une transparence de prix
– En quatrième lieu, s’il s’agit d’un électricien indépendant, il faudra également avoir un compte bancaire spécifique pour l’activité.
Sachez entre autres qu’après 2 ans de métier, vous pouvez prétendre au titre de « maitre d’ouvrage ». C’est la seule promotion disponible pour les artisans et elle n’ouvre pas droit à une augmentation de salaire, mais à un peu plus de facilité dans la recherche des chantiers.

Les accessoires de mise

Plusieurs accessoires sont de mise pour votre protection durant l’exercice de vos fonctions. Il importe de souligner que les assureurs prennent en compte de leur utilisation afin de juger de vos recouvrements en cas d’accident.
Parmi les articles incontournables, on peut compter :
– Les chaussures de chantier
– Les combinaisons et les gans isolants
– Le casque
– Et bien évidemment, tout le matériel donc vous aurez besoin pour les dépannages et/ou installation de système électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*